Accueil
plan partenaires contacts actualites docs
association
programmes
milieux
especes

 

La tourbière des Planchettes

RNLa tourbière occupe le fond d'un vallon forestier du plateau de Chambaran dans sa partie iséroise. Cette combe est située à 600 m d'altitude, dans la forêt communale de Saint-Siméon-de-Bressieux sur le territoire de Saint-Pierre-de-Bressieux. Le haut des versants est planté d'une chênaie acidiphile à chêne sessile, charme, châtaignier et pin sylvestre. Les rives et les suintements sont couverts de groupements tourbeux à sphaigne, molinie et fourrés de saules, aulnes et bourdaines.


Un site exceptionnel et préservé

C'est le vallon tourbeux qui présente des groupements à sphaigne dans un état de conservation le plus optimum de tout le district naturel de Chambaran. Il est en outre très représentatif des ruisseaux à osmonde et petite scutellaire qui ont tendance à se banaliser en raison de l'extension des boisements dans toutes ces combes. Les suintements de pentes rajeunis présentent des groupements pionniers remarquables à drosera à feuilles rondes et lycope inondé dont c'est la seule du secteur. Ce site présente par conséquent à la fois un patrimoine naturel exceptionnel et un caractère d'exemplarité qui fait de sa gestion un modèle pour l'avenir.

Le CREN ET L'ONF partenaires pour la gestion du site

La présence de rossolis et d'osmonde a motivé l'inscription de la tourbière des Planchettes à l'inventaire ZNIEFF comme l'un des vallons tourbeux les plus représentatifs et intéressants du district de Chambaran.

L'ensemble de la forêt communale est soumis au régime forestier; la tourbière a été classée en 1992 en série de protection intégrale en raison de sa forte valeur écologique et de sa faible productivité. En 1997, une convention entre la commune, l'ONF et le CREN est signée pour la mise en oeuvre d'une gestion patrimoniale du site. En 1999, l'arrêté interministériel de création de la réserve biologique forestière dirigée est promulgué et, en 2000, une convention entre le Conseil général de l'Isère et la commune en fait un ENS local.

Une gestion pour les vallons tourbeux de chambaran ?

Jusqu'au milieu du siècle, les fonds marécageux étaient fauchés pour la récolte de la bauche destinée à la litière des animaux. Cette pratique progressivement abandonnée a laissé la place aux arbustes, puis aux arbres, bourdaine, saules à oreillette, aulnes et bouleaux. Un plan de gestion est réalisé en 1997 par AVENIR en collaboration avec l'ONF et les travaux de gestion du biotope ont débuté en 1998. Cette expérience réussie devrait inciter les gestionnaires forestiers à sauvegarder les vallons tourbeux du massif des Chambaran trop souvent plantés durant le siècle dernier.
 
 
Les objectifs
  • Etendre les groupements tourbeux à sphaigne "ouverts"
  • Conserver et créer des groupements pionniers à lycopode
  • Améliorer le ruisseau et ses berges
  • Accueillir le public par un chemin de découverte périphérique
 
 
 Les objectifs
 Les espèces remarquables
 Le sentier thématique Sentier
 Surfaces et statuts

 Retour à la carte
 Les sites en chiffres




Crédit photographique :
  • Photo du haut, ci-contre et ci-dessous : Avenir
     
  Les espèces remarquables
 Plantes :
  • Rossolis à feuilles rondes (Drosera rotundifolia) protégée
  • Lycopode inondé (Lycopodium inundatum) protégée
  • Osmonde royale (Osmunda regalis) protégée
  • Petite scutellaire (Scutellaria minor) protégée
  • Rhynchospore blanc (Rhynchospora alba) protégée
 Oiseaux :  Libellules :
  • Cordulegastre annelé (Cordulegaster boltonii)
   
 
Sentier thématique
Ce sentier de découverte serpente dans la forêt pour aboutir au caillebotis construit sur la tourbière afin de permettre son observation de plus près.

 
  Surfaces et statuts
  • Surface totale du site : 7,9 hectares
  • Surface d'intervention : 7,9 hectares
  • Statuts : ZNIEFF*
(*ZNIEFF : Zone Naturelle d'Intérêt Faunistique et floristique)

    
       Haut de page