Accueil
plan partenaires contacts actualites docs
association
programmes
milieux
especes

 

Le marais de Montfort

RN A 25 km au nord-est de Grenoble, le marais de Montfort est localisé en rive droite de l'Isère, sur la commune de Crolles. Il a pu se former sur un replat de la vallée du Grésivaudan, au pied de la dent de Crolles et à la base du cône de déjection du ruisseau de Montfort. Ainsi, le marais fait la transition entre les coteaux de prairie et de boisements, et la plaine alluviale, occupée par une agriculture céréalière dynamique. Deux étangs de facture récente offrent une activité de pêche de loisir apprécié par les riverains tandis que les chemins bordant les chantournes sont de plus en plus fréquentés par les promeneurs à pied ou à cheval et par les chasseurs.


L'un des derniers marais tourbeux du Gresivaudan

Durant les trois dernières décennies, les espaces naturels alluviaux de la vallée de l'Isère ont régressé de manière spectaculaire en se réduisant aux rives immédiates de la rivière et à des fragments de boisements de bois tendre. Les anciens marais ont disparu à l'exception des marais de Montfort et de la Frette au Touvet. Ce caractère relictuel et la présence de trois papillons rares et menacés en Europe confèrent à ce marais un intérêt patrimonial de niveau national. Le contraste entre les ambiances de tourbière et les parois abruptes de la Chartreuse contribue à la grande qualité paysagère de ce site proche de l'agglomération et apprécié pour son caractère sauvage.

Des papillons a l'origine de la protection du site

L'ensemble du marais a été classé au titre de l'inventaire ZNIEFF. En 1989, un projet communal de création d'étang de pêche a dû tenir compte de l'intérêt patrimonial du site. Grâce à l'appui technique d'AVENIR, cet aménagement a pu être réalisé tout en respectant le coeur du marais dont 24 ha ont fait l'objet d'une zone de préemption au titre des espaces naturels sensibles du département en 1989, puis protégés réglementairement par un Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope en 1991.
En 1994, la commune confie par convention la gestion de ces parcelles à AVENIR. Des tests de broyage sont réalisés en zone centrale puis la clôture d'une parcelle de 5 ha de marais est installée grâce au financement du Fonds de Gestion de l'Espace Rural. En 1997, le Conseil Général de l'Isère confie par convention à AVENIR la gestion des parcelles maîtrisées par le département, ainsi que la réalisation du plan de gestion.
Après d'importants travaux de réhabilitation des prairies humides, un sentier de découverte sur le thème des papillons a été inauguré en 2003 et est maintenant ouvert au public.
 
 
Les objectifs
  • Remettre en eau le marais
  • Préserver les populations d'amphibiens, dont la rainette
  • Préserver et développer les populations des 3 papillons protégés et les prairies humides à orchidées
  • Augmenter la capacité d'accueil pour l'avifaune
  • Accueil du public
 
 
 Les objectifs
 Les espèces remarquables
 Le sentier thématique Sentier
 Surfaces et statuts

 Retour à la carte
 Les sites en chiffres




Crédit photographique :
  • Photos du haut, ci-contre et ci-dessous : Avenir

 
  Les espèces remarquables
 Plantes :
  • Cirse de Montpellier (Cirsium monspessulanum) protégée
  • Inule de Suisse (Inula helvetica) protégée
  • Ludvigie des marais (Ludwigia palustris) protégée
  • Gymnadénie odorante (Gymnadenia odoratissima) protégée
  • Peucédan des marais (Peucedanum palustre) protégée
  • Renoncule grande douve (Ranunculus lingua)
  • Ail anguleux (Allium angulosum)
 Oiseaux :
  • Pie grièche écorcheur (Lanius collurio)
  • Rousserole verderolle (Acrocephalus palustris)
  • Martin pêcheur d'Europe (Alcedo atthis) protégée
 Papillons :  Libellules :
  • Cordulegastre annelé (Cordulegaster boltonii)
  • Agrion de Mercure (Coenagrion mercuriale) protégée
   
 
Sentier thématique
Le sentier thématique du marais de Montfort serpente tant sur caillebotis que sur sentier à travers le marais et permet de découvrir tant les paysages, la faune et la flore du site que la vie extraordinaire d'un petit papillon bleu présent sur Montfort : l'azuré de la sanguisorbe.

 
  Surfaces et statuts
  • Surface totale du site : 103 ha
  • Surface d'intervention : 24 ha
  • Statuts : ENS* départemental, APPB*, ZNIEFF*

(*ENS : Espace Naturel Sensible ; APPB : Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope ; ZNIEFF : Zone Naturelle d'Intérêt Faunistique et Floristique)

    
       Haut de page